La Gauche

Accueil > Politique québécoise > le RAJ, invite les militants et militantes ainsi que les différentes (...)

le RAJ, invite les militants et militantes ainsi que les différentes organisations ou sections de jeunes à un meeting.

jeudi 16 octobre 2003

Le Regroupement Autonome des Jeunes,
le RAJ, invite les militants et militantes ainsi que les différentes organisations ou sections de jeunes à un meeting.

Le jeudi 16 octobre à 18h00
au 3720 avenue du parc, suite 200.
Métro Place des Arts.
Bus 80 vers le nord

À l’ordre du Jour :

1. Mobilisation contre la ZLÉA, le 20 novembre.
2. Une Caravane d’Éducation Populaire, CEP.

Le 20 novembre aura lieu une autre rencontre ministérielle sur la ZLÉA. Oui encore une fois les ministres du commerce des pays de l’Amérique se rencontreront à Miami aux É.U. dans le but d’accélérer le processus de colonisation de l’Amérique... Que ferons nous ? N’oublions pas que cette lutte est directement liée au boulversement politique et économique que notre socitété subit. Les politiques néolibérales des gouvernements antérieurs et celle du gouvernement au pouvoir vont saper nos vies encore une fois. Il est donc grand temps de réagir concrètement en nous impliquant activement dans les mouvements et les luttes où les jeunes sont présents. Pensons entre autres au mouvement étudiant, syndical, des femmes et aux luttes contre l’occupation en IRAK et en Palestine, là ou les jeunes subissent l’irréparable mais aussi là où la lutte est encore vive. N’oublions pas la mobilisation du 31 octobre dernier, où 10 000 jeunes se sont armés de conviction pour se mobiliser et pour affirmer leur opposition à la ZLÉA. Le 20 novembre, c’est tout l’hémisphère qui se mobilisera à nouveau pour un NON ferme et fort à la ZLÉA.

Nous vous proposons aussi de participer à une caravane d’éducation populaire contre le néolibéralisme dans le but de construire l’unité de la jeunesse autour de la gauche et de la résistance au Néolibéralisme. Nous avons une lutte à mener et nous devons la mener partout où nous nous trouvons, soit dans nos CEGEPs, dans nos universités, dans nos jobs, dans nos rues... La politique libérale va s’abattre sur nous et nous nous devons de réagir en nous organisant et en agissant pour les 4 prochaines années. Nous avons 4 belles années pour consolider notre opposition et construire notre alternative sociale. 4 années de mobilisation, 4 années qui nous permettront de réagir au gouvernement et à ses politiques néolibérales !

Les jeunes du Québec peuvent-ils faire un front commun contre le néolibéralisme
et peuvent-ils construire des alternatives à l’image de leur luttes ?

Comment nous organiserons-nous ? Qu’elle serons nos luttes ? Qui sera dans la rue ?