La Gauche

Accueil > Politique québécoise > une soirée publique d’information - Le comité du non au Suroît ne désarme (...)

une soirée publique d’information - Le comité du non au Suroît ne désarme pas

lundi 8 novembre 2004

Pour bien signaler à Hydro-Québec et au gouvernement qu’il ne désarme pas, le Comité du non à la centrale au gaz du Suroît organise une soirée publique d’information qui aura lieu le lundi 8 novembre à l’éc ole secondaire des Patriotes-de-Beauharnois à Beauharnois. La compagnie General Electric et Hydro-Québec n’ont pas encore mis une croix sur ce projet, comme le révélait La Presse dans son édition du 4 novembre, et la commission parlementaire qui devait normalement se tenir cet automne pour se pencher sur la question risque d’être reportée au début de l’an prochain. Tout cela est inquiétant, soutient le Comité du non au Suroît. C’est comme si on voulait implanter cette centrale en comptant sur la démobilisation de la population de Beauharnois et de la région. La direction d’Hydro-Québec tient un double langage, son président affirmant vouloir exploiter tout le potentiel hydro-électrique du Québec, quand il parle du projet sur la rivière Eastmain, tandis que ses porte-parole clament qu’il faut permettre une concurrence entre les sources et que la filière thermique y a sa place.

Selon l’un des dirigeants du comité du non au Suroît, Marc Laviolette, Hydro-Québec est en voie d’abaisser ses standards face à l’énergie verte et écarte à dessein le fort potentiel que représente la filière éolienne. En effet, l’exploitation électrique au Québec est presque entièrement verte, à l’exception des centrales de Tracy et de Gentilly, et l’éolien pourrait nous fournir le même volume énergétique que notre capacité actuelle. De plus, le respect du protocole de Kyoto commande que le Québec envisage une alternative à l’exploitation de centrales au gaz.

Lors de la soirée de lundi soir prochain à Beauharnois plusieurs personnalités viendront s’adresser à la population : John August, du Collège québécois des médecins de famille, Hugo Séguin, d’Equiterre, Daniel Breton, de la Coalition Québec vert Kyoto, Steven Guilbeault, de Greenpeace, André Trottier, du Regroupement des citoyens de Beauharnois pour l’environnement, et Marc Laviolette, du Comité du non à la centrale au gaz du Suroît.

Evénement : soirée d’information publique sur la centrale thermique du Suroît Date : lundi 8 novembre 2004 Heure : 19h Endroit : Ecole secondaire des Patriotes-de- Beauharnois, 250, rue Gagnon, Beauharnois.