La Gauche

Accueil > International > Moyen-Orient > À Québec le 25 janvier , 14 h - Manifestation vers la Place d’Youville : par (...)

À Québec le 25 janvier , 14 h - Manifestation vers la Place d’Youville : par la coalition de Québec pour la paix

mercredi 21 janvier 2009

"Le cessez-le-feu actuel ne doit pas occulter les souffrances causées par le blocus israélien de Gaza — en violation flagrante du Droit humanitaire international — ni passer sous silence les tueries et l’oppression incessante de l’occupation des populations palestiniennes."

Plus de 400 ballons pour les enfants massacrés en trois semaines & Pour dénoncer la complicité morale du Canada
Manifestation à Québec, précédée d’une brève conférence, en solidarité avec les victimes du conflit israélo-palestinien à Gaza.

La Coalition de Québec pour la paix invite les gens de Québec à manifester leur ...

* soutien aux familles palestiniennes de plus de 410 enfants tués, parmi les 1 315 Palestinien-nes tués, et aux familles des 13 Israélien-nes tués, en trois semaines de bombardements ;

* appui à l’enquête du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, appui qui a été refusé par le gouvernement Harper ;

* indignation face à l’utilisation par Israël des bombes au phosphore et autres violations des principes des Conventions de Genève ;

* indignation face au blocus inhumain de Gaza ;

* soutien pour le retrait immédiat d’Israël de Gaza et des territoires occupés de la Palestine et de la Syrie —Cisjordanie, Jérusalem-Est, fermes de Chebaâ, Hauteurs du Golan— tel qu’exigé par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Il s’agit d’abord d’une brève conférence au Centre Lucien-Borne pour expliciter le sens de l’action, puis il y aura une manifestation dont des actions aux allures colorées : des ballons seront relâchés dans les airs au nombre des enfants tués par la violence actuelle. À notre connaissance, il n’y a pas d’enfant parmi les trois civils israéliens tués récemment, mais s’il y a lieu, les éventuels enfants israéliens seront évidemment parmi les balons.

Dimanche 25 janvier :

13 h - Brève conférence au Centre Lucien-Borne, Salle 203 (100 Ch. Ste-Foy), sur les causes du conflit israélo-palestinien et sur la position du gouvernement Harper

14 h - Manifestation vers la Place d’Youville
Des ballons seront relâchés dans les airs en commémoration des enfants palestiniens victimes de la violence actuelle.

La violence systématique du gouvernement israélien : Le blocus de Gaza et l’occupation de la Palestine sont les causes de la violence
Marie-Claude Tadros-Giguère, porte-parole, rappelle que « la Coalition tient à préciser que le cessez-le-feu actuel ne doit pas occulter les souffrances causées par le blocus israélien de Gaza — en violation flagrante du Droit humanitaire international — ni passer sous silence les tueries et l’oppression incessante de l’occupation des populations palestiniennes. Par l’usage de sa force armée, le gouvernement israélien brime violemment la souveraineté du peuple palestinien en s’accaparant des territoires, en le privant de ressources essentielles telles que l’eau et l’électricité, en détruisant des maisons palestiniennes, en bloquant la circulation des gens et l’accès à certaines routes en territoires occupés, etc. »

Le Canada coupable d’ignorer la justice internationale
Sur le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, le Canada a été le SEUL sur 33 États à voter contre la résolution sur « les graves violations des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé, y compris la récente agression dans la bande de Gaza occupée », par laquelle il décide de dépêcher une mission internationale indépendante d’établissement des faits afin d’enquêter sur toutes les violations du droit international relatif aux droits de l’homme et du droit international humanitaire commises par Israël contre le peuple palestinien dans l’ensemble du territoire palestinien occupé, en particulier dans la bande de Gaza occupée, du fait de l’agression actuelle [citation du média officiel du Conseil] [2].

Face à ses actions illégales, ce Conseil onusien dépêche des enquêteurs pour établir les faits. Le Canada est le seul à avoir refusé. À ce sujet, Rachid Raffa, porte-parole, affirme : « La Coalition accuse le gouvernement Harper de complicité morale vis-à-vis des violations graves du Droit humanitaire international. Le conflit avec le Hamas ne donne pas le droit à Israël d’imposer un châtiment collectif ni de bloquer l’aide humanitaire, entre autres crimes, et ne donne pas le droit à Harper d’approuver ces crimes. »

30 -

Coalition de Québec pour la paix