La Gauche

Accueil > Gauche socialiste > Quatrième Internationale > comité international 2006 > A propos des caricatures

A propos des caricatures

DÉCLARATION DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA IVE INTERNATIONALE

dimanche 30 mars 2008

1. Les écrits ou les dessins émanant de membres de communautés dominantes qui diffament la religion de groupes minoritaires, victimes du racisme, ne sont qu’une manifestation d’oppression et d’incitation à la haine raciale. Ils doivent être dénoncés en tant que tels et combattus au besoin par des moyens politiques et légaux.

2. La liberté d’expression est concernée au premier chef lorsque des écrivains ou des artistes défient les prohibitions de leurs propres gouvernements ou religions — prohibitions qui prennent souvent la forme de lois contre le blasphème. Plusieurs auteurs et artistes d’origine musulmane sont confrontés à la répression gouvernementale, à l’oppression et/ou aux menaces de forces intégristes. Leurs liberté d’expression doit être fermement défendue.

3. Les caricatures anti-musulmanes du quotidien danois, comme toute manifestation d’islamophobie et de mépris impérialiste et raciste, ont servi de prétexte aux équivalents musulmans de la droite et de l’extrême-droite occidentales afin de renforcer la position des groupes intégristes islamiques ou bien afin de dévier le mécontentement populaire en le dirigeant contre un membre mineur du système impérialiste.

4. Le combat contre le racisme, les politiques anti-immigrés et les guerres impérialistes ne doit pas être opposé au combat pour les droits et libertés démocratiques. Ils doivent être combinés : nous nous opposons au racisme et à l’impérialisme, mais nous ne soutenons pas les courants antidémocratiques au sein de cette lutte générale ; nous défendons la liberté d’expression, tout en luttant contre toute expression de racisme et d’idéologies oppressives.