La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Luttes populaires > Assurance-chômage : le Mouvement des sans-emploi appuie le projet de loi du (...)

Assurance-chômage : le Mouvement des sans-emploi appuie le projet de loi du NPD débattu aujourd’hui à Ottawa

Communiqué de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) -

dimanche 5 octobre 2003

OTTAWA, le 1 oct. Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE), qui regroupe les organismes de défense des chômeurs et chômeuses du Québec, donne son appui au projet de loi C-406 présenté par le député du NPD Yvon Godin et qui doit être voté aujourd’hui au Parlement fédéral en deuxième lecture. "Nous sommes heureux de voir un député présenter un projet de loi sur la réforme de d’assurance-chômage qui réponde aux besoins des travailleurs et travailleuses sans emploi", affirme Denis Poudrier, porte- parole du MASSE.

Le projet de loi C-406 corrigerait en grande partie les effets des contre- réformes réalisées depuis les années 1990, qui ont grandement réduit l’admissibilité au régime. En effet, le pourcentage de sans-emploi recevant des prestations d’assurance-chômage au Canada est passé de 74 % en 1990 à 39 % en 2001, selon la dernière étude du Congrès du travail du Canada (CTC). Ce sont les femmes et les jeunes qui ont subi la plus grande discrimination.

Les femmes sans emploi ont vu leur taux de couverture tomber de 76 % en 1990 à 39 % en 2001. Les jeunes ont vu leur taux d’admissibilité baisser de 65 % (1990) à 25 % (2001). "Il est inconcevable que dans un pays riche comme le nôtre, l’Etat canadien prive les travailleurs et travailleuses en chômage d’un revenu décent, d’autant plus que ces personnes ont cotisé à la caisse d’assurance-chômage et que ces cotisations ont permis de dégager un surplus de 45 milliards de dollars. Les députés fédéraux doivent faire leurs devoirs et voter en faveur du projet de loi C-406 afin d’améliorer l’admissibilité au régime", ajoute Denis Poudrier.

Le MASSE a entrepris à l’automne 2002 une campagne de sensibilisation pour un régime d’assurance-chômage juste et d’accès universel, en appelant à la création de coalitions de Sans-Chemise dans toutes les régions du Québec. A l’heure actuelle, il existe 11 de ces coalitions regroupant des groupes communautaires, des syndicats locaux et des citoyens et citoyennes. "Il faut que le gouvernement canadien paie sa dette envers les chômeurs et chômeuses.

Les Sans-Chemise veulent mobiliser la population pour exiger un allègement des critères d’admissibilité au régime d’assurance-chômage. Nous multiplierons les contacts avec les organisations ouvrières et populaires de l’ensemble du Canada en souhaitant qu’elles se joignent à cette bataille pour un régime d’assurance-chômage juste et d’accès universel", conclut Denis Poudrier.

-30- Renseignements : Josée Larouche, MASSE, (514) 779-6789 ; Source : FTQ