La Gauche

Accueil > Gauche socialiste > Quatrième Internationale > Camp international des jeunes - Du 25 juillet au 2 août 2008 - A côté de (...)

Camp international des jeunes - Du 25 juillet au 2 août 2008 - A côté de Girona

mercredi 14 mai 2008

Et si pour une fois tu passais tes vacances d’une autre façon. Tu feras la connaissance de jeunes des 4 coins de l’Europe, de la Suède au Portugal, de l’Ecosse à la Pologne. Pendant une semaine, tu passeras ton temps avec d’autres jeunes et tu pourras participer à des dizaines d’ateliers politiques et de meetings sur l’écologie, la solidarité internationale, le féminisme, l’antiracisme, les luttes étudiantes et lycéennes, le mouvement anti-guerre etc. Le soir : du temps pour faire la fête, prendre un verre, papoter avec d’autres jeunes ayant les mêmes préoccupations que toi. Des excursions sont possibles à Girona ou à Barcelone.

Changer le monde ... commence sous le soleil catalan

Tu trouves aussi que le monde ne tourne pas rond ? Les richesses sont mal partagées : les 400 personnes les plus riches du monde possèdent ensemble autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Le changement climatique requiert des mesures drastiques et urgentes : les grandes multinationales du pétrole font des bénéfices énormes, tandis que l’approvisionnement en eau de millions de personnes est menacé... Les partis d’extrême-droite et d’autres font campagne contre les demandeurs d’asile et contre l’Islam... Notre musique est privatisée par des grandes multinationales comme Clear Channel... Nos universités sont mises en concurrence entre elles...

Il est possible de faire autrement !

Beaucoup de jeunes veulent se battre pour un autre monde. Ils viendront au camp international à Girona : des jeunes italiennes qui ont organisé une manifestation de masse à Rome contre la violence sexiste ; des militants écologistes français qui ont fait des actions contre les organismes génétiquement modifiées (OGM) ; des jeunes actifs pour la défense des sans papiers qui essaient partout en Europe de sortir de l’anonymat, occupent des églises et obtiennent parfois ainsi des papiers ; des militants anti-guerre qui s’introduisent sur des bases militaires en Europe pour protester contre la guerre en Irak et en Palestine. On parlera certainement des trois gouvernements progressistes en Amérique latine (Vénézuela, Bolivie et Equateur) qui font reculer les multinationales pour pouvoir distribuer au peuple les bénéfices des matières premières. Un autre monde est certainement possible !

Et dans notre pays ?

Chacun et chacune est la bienvenue au camp international des jeunes. Tu rencontreras des jeunes de différents horizons : des militants acharnés, mais aussi des jeunes qui viennent pour la première fois. Bienvenue à tous et à toutes. A partir de la Belgique, les jeunes de la LCR organisent un autocar pour aller au camp. Voyage, frais de séjours, repas et activités coûtent “seulement” 275 euros... Si c’est encore trop cher, on peut toujours s’arranger. Chacun(e) amène sa propre ente et sur place on construira notre propre Barrio.