La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Luttes populaires > Compte-rendu des décisions prises lors de la Coordination québécoise des (...)

Compte-rendu des décisions prises lors de la Coordination québécoise des Sans-Chemise, les 21 et 22 août 2003

dimanche 7 septembre 2003

Au Camp Notre-Dame à St-Ligori Thème et revendications de la lutte des Sans-Chemise

Les participant-es ont décidé que le thème de la campagne des Sans-Chemise portera sur l’admissibilité au régime d’assurance-chômage et que Le fondement de nos revendications est de se redonner un régime universel d’assurancechômage. C’est pourquoi nous exigeons un allègement des critères d’admissibilité ainsi que : • Un critère unique d’admissibilité de l’ordre de 350 heures de travail ; • Un minimum de 35 semaines de prestations ; • Un taux de prestation à au moins 60 % du salaire. Adopté à l’unanimité

Plan d’actions 2003-2004 des Sans-Chemise

2003

Campagne d’opinion publique

• Mobiliser les intervenants des mouvements sociaux (syndical, communautaire, femmes et étudiant-es) pour lutter pour un allègement des critères d’admissibilité à l’assurance-chômage ; • Aller chercher l’appui des partis politiques d’opposition à la campagne des Sans-Chemise ; • Participer au Forum social Canada, Québec et Premières Nations (présenter les enjeux reliés au chômage dans le contexte mondial) ; • Assurer une présence dans les médias (cultiver nos contacts, lettres d’opinions, lettres d’intellectuel-les, etc.) ; • Initier une campagne d’éducation populaire sur les enjeux à l’assurancechômage (création de matériel, rencontres dans les groupes, syndicats, assemblées populaires, etc.). Consolidation des Coalitions des Sans-Chemise • Soutenir la création et alimenter les Coalitions des Sans-Chemise ; • Assurer la diffusion de l’information et du matériel dans toutes les régions • Organiser une tournée québécoise des Sans-Chemise (matériel identifier aux Sans-Chemise, tenir des rencontres, activités, actions, etc.).

2004

Poursuite de la campagne d’opinion publique Poursuite de la consolidation des Coalitions Lancer officiellement la campagne des Sans-Chemise • Organiser une action d’éclat dans le cadre de l’assermentation de Paul Martin au poste de Premier ministre. Faire de l’universalité du régime d’assurance-chômage soit un enjeu constant lors des prochaines élections fédérales Aller chercher des promesses du Parti libéral

2005

Selon la conjoncture, organiser une Marche sur Ottawa pour souligner le 70ème anniversaire de la Grande Marche des chômeur-ses (mai 1935). Adopté à la majorité : 0 contre, 1 abstention.

Structure de la Coordination québécoise des Sans-Chemise Coordination Québécoise des Sans-Chemise (CQSC) : Cette instance décisionnelle de la bataille des Sans-Chemise regroupe l’ensemble des coalitions régionales et les groupes nationaux partenaires (centrales syndicales nationales, MÉPACQ, etc.). La CQSC établie la plate-forme de revendications et le plan d’actions national des Sans-Chemise. Tou-tes les représentant-es ont droit de parole lors des rencontres, mais un seul droit de vote est alloué à chaque coalition régionale et à chaque groupe national (sauf dans le cas de la première rencontre de la CQSC où tou-tes les participant-es ont droit de vote). Les représentant-es de partis politiques peuvent assister aux rencontres, sur invitation, avec droit de parole, mais n’ont pas droit de vote. La Coordination Québécoise des Sans Chemises se réunit une fois par année, ou plus au besoin.

Comité de direction de la CQSC : Composé de sept (7) personnes élues lors de la rencontre de Coordination Québécoise des Sans-Chemise. Sa composition doit respecter un équilibre entre les composantes nationales et régionales (un minimum de trois Coalitions régionales), ainsi qu’entre les composantes communautaires et syndicales. Son rôle est de : • Assurer le suivi et la réalisation des décisions prises lors de la rencontre de Coordination nationale des Sans-Chemise ; • Coordonner les actions nationales des Sans-Chemise ; • Mettre sur pied un réseau et des outils de communication et s’assurer que l’information circule bien ; • Maintenir le contact avec les coalitions régionales des Sans-Chemise et avec les groupes nationaux partenaires ; • Assurer le rôle de direction politique et de porte-parole des Sans-Chemise. Ce comité se réunit aussi souvent qu’il sera nécessaire. Le mois de novembre est identifié comme limite pour vérifier la viabilité du Comité de direction. Dans le cas où l’instance n’arriverait pas à fonctionner, la CQSC désire que le MASSE assure le leadership et le travail de coordination. Adopté à l’unanimité.

Élections au Comité de direction de la CQSC Les organisations suivantes sont proposées pour composer le premier comité de direction de la CQSC : Organisations nationales : FTQ CSN MÉPACQ MASSE Coalitions régionales : Richelieu-Yamaska Montréal Charlevoix Les personnes représentant chaque organisation ou coalition seront déterminées par leur instance. Adopté à l’unanimité.