La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Québec solidaire > Engagements du Parti Québécois : décevants

Engagements du Parti Québécois : décevants

samedi 24 février 2007

Le 24 février 2007

Pour Québec solidaire, alors que la plate-forme électorale présentée par le Parti Québécois prétend « reconstruire le Québec », André Boisclair ne propose rien d’autre que de vieilles recettes.

Le Parti québécois louvoie sur la question de la souveraineté, seul point qui le différenciait encore de la logique poursuivit par le Parti Libéral.

« Il faut avoir le courage de soutenir nos positions. La langue de bois n’a pas sa place dans un débat aussi important que celui de l’indépendance du Québec. Québec solidraire s’engage à tenir un référendum dès la fin des travaux de l’assemblée constituante que nous mettrons en place », affirme Françoise David, porte-parole nationale de Québec solidaire.

Le Parti québécois prétend que sa priorité est l’éducation, mais il affirme également que tous les surplus budgétaires seraient injectés pour le remboursement de la dette et la diminution des impôts.

« Comment se fait-il qu’on parle encore de remboursement de la dette quand les programmes sociaux sont largement sous-financés ? La priorité pour Québec soldaire est de réinvestir massivement dans les programmes sociaux, l’éducation, la santé, le transport en commun et la lutte à la pauvreté. Sur ce dernier sujet, pourtant crucial pour la qualité de vie des Québécois et des Québécoises, André Boisclair propose seulement l’indexation des prestations d’aide sociale, ce qui laisse les prestataires dans le même état de précarité qu’à l’heure actuelle. »

Québec solidaire est un parti politique qui se consacre à la promotion et à la défense du bien commun, de la justice sociale et de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il est écologiste et souverainiste.