La Gauche

Accueil > International > Moyen-Orient > Femmes juives occupant le Consulat Israélien à Toronto

Femmes juives occupant le Consulat Israélien à Toronto

jeudi 8 janvier 2009

Tiré du site http://www.tadamon.ca

Un groupe de femmes juives canadiennes occupent actuellement le Consulat israélien situé au 180, rue Bloor ouest à Toronto. Cette action vise à dénoncer les attaques incessantes d’Israël sur le peuple de Gaza.

Le groupe réalise cette occupation en solidarité avec les 1,5 millions de personnes à Gaza et pour s’assurer que la voix des juifs/juives qui s’insurgent contre les massacres à Gaza soit entendue. Il demande qu’Israël cesse ces attaques militaires et lève le siège de 18 mois sur la bande de Gaza, afin de permettre à l’aide humanitaire d’entrer dans le territoire.

Depuis le 17 décembre 2008, Israël mène une offensive militaire de grande envergure dans la bande de Gaza. Au moins 660 personnes sont mortes et 3000 ont été blessés lors des bombardements aériens et de l’invasion terrestre entamée le 3 janvier 2009. Israël a ignoré les appels internationaux pour un cessez-le-feu et refuse de permettre le transport de nourriture, de matériel médical et d’autres biens nécessaires à la vie dans la bande de Gaza.

Les manifestantes sont outrées de la plus récente attaque d’Israël sur le peuple palestinien et du refus du gouvernement canadien de condamner ces massacres. Elles sont profondément préoccupées par le fait que les canadienNEs n’entendent que les visions des groupes pro-Israël, présentées comme étant la seule voix des juifs/juives canadienNEs. Les manifestantes ont occupé le Consulat pour envoyer un message clair : de nombreux-euses juives/juifs canadienNEs ne supportent pas la violence d’Israël et ses politiques d’apartheid. Elles se joignent à toutes les personnes de consciences autour du monde qui demandent la fin de l’agression israélienne et la justice pour le peuple palestinien.

Le groupe inclut : Judy Rebick, professeure ; Judith Deutsch, psychanalyste et présidente de Science for Peace ; B.H. Yael, réalisatrice ; Smadar Carmon, militante israélo-canadienne pour la paix et d’autres femmes.