La Gauche

Accueil > Notre dossier de l’heure > NON à la guerre de l’empire ! > Journée mondiale d’action contre l’occupation de l’Irak.

Samedi 20 mars

Journée mondiale d’action contre l’occupation de l’Irak.

Collectif Échec à la guerre

dimanche 6 février 2005

Face à la soi-disant " guerre contre le terrorisme " : nous sommes solidaires des peuples irakien, afghan et palestinien contre l’occupation nous exigeons plus d’argent pour l’éducation, la santé et le développement, et non pour l’armée, la répression et la surveillance totalitaire des citoyenNEs.

L’hiver dernier, des dizaines de millions de personnes ont manifesté dans le monde entier. Plus qu’elles-mêmes, ces personnes représentaient, en fait, la majorité écrasante des habitants de notre planète, révoltés par les mensonges, l’arrogance et le coup de force de la superpuissance étasunienne et de ses quelques alliés.

Aujourd’hui, les mensomges, l’arrogance et la force prévalent toujours. Il n’y a pas eu libération de l’Irak, mais conquête. Les troupes d’occupation n’apportent pas démocratie et sécurité au peuple irakien ; elles assurent le contrôle de l’empire étasunien sur les ressources et la position stratégique de l’Irak. Ce que Bush, Blair, Martin et les grands média, en écho, appellent sans cesse la " reconstruction " de l’Irak, c’est la privatisation brutale et la mainmise étrangère sur son économie. Face à cela, nous réaffirmons le droit inaliénable du peuple irakien à l’autodétermination et au contrôle de ses ressources naturelles.

Nous dénonçons également l’occupation militaire de l’Afghanistan, faussement présentée comme mission de paix et dans laquelle le Canada joue un rôle central, en assumant le commandement et la plus importante contribution en effectifs. Nous exigeons le rappel immédiat des 2 000 soldats canadiens en Afghanistan et la fin de l’occupation de ce pays.

Nous rejetons en bloc le discours mensonger de la " guerre contre le terrorisme ", la peur qu’il nourrit et les agressions qu’il sert à camoufler depuis le 11 septembre 2001. C’est aussi au nom de la " guerre contre le terrorisme ", qu’Israël lance maintenant, en toute impunité, ses hélicoptères Apache et ses avions F-16 -made in USA- contre la population palestinienne et procède à emmurer tout un peuple.

Au Canada, des lois " anti-terroristes " bafouant les droits les plus fondamentaux ont été adoptées à la hâte. Au nom de la " guerre contre le terrorisme ", les budgets militaires et " de sécurité " augmentent prodigieusement, faisant fi des besoins criants en santé, en éducation et en développement international. Au nom de la " guerre contre le terrorisme ", immigrantEs et réfugiéEs sont harcelés et expulsés. Au nom de la " guerre contre le terrorisme ", on criminalise la dissidence et on place de larges pans de la population sous surveillance.

Les projets de conquête, de répression et de surveillance totalitaire menés par l’empire étasunien et ses collaborateurs - dont le gouvernement canadien - représentent à nos yeux la plus grave menace aux droits et à la sécurité collective de tous les êtres humains sur notre planète.

Collectif Échec à la guerre.