La Gauche

Accueil > International > Moyen-Orient > L’Etat de Palestine à l’ONU : beaucoup de bruit pour rien ?

L’Etat de Palestine à l’ONU : beaucoup de bruit pour rien ?

vendredi 16 septembre 2011, par Julien Salingue

L’actualité internationale du mois de septembre sera marquée par le projet de vote sur « l’État palestinien » à l’ONU. La direction de l’Autorité Palestinienne de Ramallah (AP) entend en effet demander aux Nations Unies la reconnaissance, voire même l’admission comme État membre, de la Palestine. C’est en tout cas ce qu’elle affirme aujourd’hui, et c’est sur cette hypothèse que je raisonnerai. Chacun a pu constater, à ce titre, une certaine agitation diplomatique, mais aussi des débats, de plus en plus explicites, au sein du mouvement national palestinien et du mouvement de solidarité avec la Palestine.

L’épisode onusien à venir doit être appréhendé dans son historicité, et non comme un événement isolé : il s’agit en effet avant tout d’une nouvelle étape du développement de la question palestinienne. Pourquoi maintenant ? Par qui ce projet est-il réellement soutenu ? Que pourrait-il changer dans les rapports de forces entre Israël et les Palestiniens ? Cet article entend répondre à ces quelques questions qui me semblent essentielles, sans pour autant prétendre fournir une analyse exhaustive de la démarche de la direction de l’AP et de ses éventuelles répercussions.

Voir la suite du texte sur le blog de l’auteur.