La Gauche

Accueil > International > Amérique latine > La solidarité et votre appui sont importants pour éviter la mort des (...)

La solidarité et votre appui sont importants pour éviter la mort des grévistes sous le regard indifférent du gouvernement chilien.

mardi 21 septembre 2010

La solidarité et votre appui sont importants pour éviter la mort des grévistes sous le regard indifférent du gouvernement chilien.

(Signez et envoyez cette lettre à l’ambassade du Chili à Ottawa, au Consulat chilien à Montréal et au président du Chili, Sebastian Piñera).

Déclaration de solidarité avec les paysans mapuches du Chili en grève de la faim dans les prisons du Chili.

Il y a déjà 66 jours que 32 autochtones mapuches sont emprisonnés dans différentes prisons du Chili et font la grève de la faim. On leur applique une loi dite "antiterroriste" héritée de la dictature de Pinochet et perfectionnée par le gouvernement de l’ancienne coalition au pouvoir, aujourd’hui devenue l’opposition officielle. L’État chilien ne veut pas reconnaître les droits légitimes établis dans des traités internationaux du peuple mapuche (600.000 habitants), peuple autochtone vivant principalement dans un territoire qui occupe la VIII, IX et X ième région du pays.

Ces derniers jours trois enfants mapuches ont aussi adhéré à la grève de la faim et, aujourd’hui le 9 septembre à Temuco, 4 députés se sont déclarés –en solidarité- eux aussi en grève de la faim.

Nous partageons la position des Nations unies qui considère que des personnes ayant participé à des activités de protestation sociale pour réclamer le respect de leurs droits et des traités internationaux, ne peuvent être accusées d’être « des terroristes de la faim », d’autant plus s’ils se solidarisent avec des paysans et des militants mapuches injustement jugés et dont la vie est en danger.

Le gouvernement du Président Sebastián Piñera, aux prises avec les pressions de l’opinion publique chilienne, de l’Eglise Catholique, du peuple mapuche et de la communauté internationale, hésite à négocier avec les militants qui font la grève de la faim ainsi qu’à leur garantir un procès juste. Aussi, ne fait-il qu’exacerber la situation dangereuse dans laquelle ces grévistes-prisonniers se trouvent.

C’est pourquoi ils ont besoin de l’aide et de la solidarité des Québécois et des Québécoises.

Nous exigeons de la part des autorités chiliennes que :

1.Soit garanti aux Mapuches incarcérés un procès juste (les libérer pour qu’ils soient soignés en bonne et due forme en attendant un procès juste).
2. Soit dérogée la Loi antiterroriste qu’on applique aux Mapuches et qui permet qu’ils soient jugés par des tribunaux militaires.
3. Soient démilitarisés les communautés et les villages mapuches occupés par la police d’Etat.
4. Soient amorcés le plus rapidement possible des négociations et un dialogue entre le Gouvernement et les organisations mapuches.
5. Soient appliqués l’esprit et la lettre de la Convention N° 169 de l’OIT, signé par la République du Chili.

Ambassade du Chili Ottawa
Juridiction : Ottawa, Hull, Gatineau et Aylmer
Consul : Annemarie Duncker
aduncker@chile.ca
Chancellerie : Verónica Zarzar
vzarzar@chile.ca
Adresse : 1413-50 O’Connor Street, Ottawa, Ontario, K1P 6L2
Téléphone : (613) 235-4402
Télécopieur : (613) 235-1176
Courriel : echileca@chile.ca

Consulat du Chili, Montréal
Consul Général : Fernando Pérez E.
Adresse : 710-1010 Sherbrooke Street West Montreal ; P.Q. ; H3A 2R7
Téléphone : (514) 499-0405 / 499-9221 / 499-1444
Télécopieur : (514) 499-8914
Courriel : cgmontca@qc.aira.com
www.weblocal.ca/consulat-general-du-chili-montreal-qc.html
Site Web : http://www.chilemtl.ca/