La Gauche

Accueil > International > Amérique latine > Le Royaume-Uni veut exploiter le pétrole sur des terres de l’Argentine

Le Royaume-Uni veut exploiter le pétrole sur des terres de l’Argentine

mercredi 3 mars 2010, par Bernard Rioux


Tiré du site PTAG
mardi 2 mars 2010, par Bernard Rioux


Les tensions ont remonté d’un cran entre le Royaume-Uni et l’Argentine. La cause ? Le pays de Sa Majesté Élizabeth II veut exploiter le pétrole sur le plateau continental argentin. De quel droit ? Pour Desire Petroleum et les autres grandes compagnies pétrolières, ce droit remonte à une vieille spoliation, l’occupation et la prise de possession des Malouines par l’Angleterre en 1832. C’est alors plus de 12 000 kilomètres carrés qui ont été arrachés à l’Argentine à ce moment-là.

Une possession toujours défendue, y compris par la force lors de la guerre entre l’Argentine et le Royaume-Uni il y a 28 ans maintenant. Aujourd’hui, l’odeur des milliards de barils de pétrole a amené le gouvernement britannique à durcir le ton. Le Premier ministre britannique Gordon Brown a défendu le droit de son pays à exploiter le pétrole des Malouines. La présence de 1300 soldats britanniques aux Malouines prend aujourd’hui ton son sens. L’opposition conservatrice se veut plus intransigeante encore. Le porte-parole des conservateurs, William Hague, qui sera sans doute le futur Premier ministre, demande le renforcement de la présence militaire britannique dans la zone des Malouines. Ce renforcement de la présence militaire s’inscrit d’ailleurs dans une militarisation rampante de l’Atlantique Sud avec la multiplication des exercices militaires.

On comprend aisément l’intransigeance britannique. C’est en effet environ 60 milliards de barils de pétrole qui se trouveraient aux environs des Malouines, sur le plateau continental de l’Argentine.

L’Amérique du Sud rejette le colonialisme britannique

L’Argentine a reçu le soutien de la plupart des pays latino-américains. Ces derniers ont demandé à l’ONU d’intervenir dans ce différend pour que soit enfin reconnue la souveraineté l’Argentine sur le territoire des Malouines. À ce niveau également des intérêts importants sont en jeu. La société brésilienne Petrobas, un des leaders mondiaux de l’off-shore profond est très intéressée par l’exploitation du plateau continental argentin.

La compagnie Desire Petroleum est passée aux actes. Elle a commencé à exploiter le pétrole argentin. Les tensions risquent de s’exacerber. La Grande-Bretagne doit quitter les Malouines et ses forces armées se retirer de la région. Tout notre soutien va à l’Argentine et aux gouvernements latino-américains qui refusent la spoliation de leur territoire par les puissances venues du Nord.

Sources :

Le Monde

Associated Press

El socialista (Argentina)

L’humanité

Blog Geo-Politica Brasilia AFP