La Gauche

Accueil > Société > musique > Lettre de solidarité aux femmes palestiniennes

Lettre de solidarité aux femmes palestiniennes

samedi 17 janvier 2009

Marche mondiale des femmes


Lettre de solidarité aux femmes palestiniennes
Marche mondiale des femmes
16 janvier 2009


Lettre de solidarité aux femmes palestiniennes envoyée à l’Union of Palestinian Women’s Committes, contact de la MMF en Palestine.
Nous tenons à exprimer notre profonde indignation devant les frappes meurtrières de l’armée israélienne sur la bande de Gaza. Nous tenons aussi à vous exprimer notre profonde solidarité face aux situations quotidiennes extrêmes vécues par le peuple palestinien, et particulièrement les femmes, tant à Gaza qu’en Cisjordanie.

Les bombardements sur Gaza, et maintenant l’offensive terrestre, sont sans doute la plus grande opération militaire israélienne depuis la guerre des 6 jours de 1967, ils ont déjà fait à ce jour plus de 1.000 morts et des milliers de blessés. Nous savons que la grande majorité des victimes sont des civils, des femmes et des enfants.

La Communauté Européenne a une grande responsabilité dans la pérennisation du conflit, dans l’impunité accordée au Gouvernement Israélien qui ne respecte pas le droit international et qui bafoue depuis des dizaines d’années les accords et les traités signés, en échange souvent de concession de territoires par les Palestiniens.

Nous, Femmes de la Marche Mondiale des Femmes en France sommes également touchées par l’occultation totale de la situation des femmes palestiniennes dans cette guerre meurtrière. Les conflits et les guerres de libération nationale intègrent uniquement la lutte anti-impérialiste, oubliant qu’il est indispensable de mener de front et simultanément la lutte pour l’égalité et pour la liberté des hommes et des femmes.

Notre solidarité va aussi aux femmes israéliennes qui s’opposent à la politique meurtrière, colonialiste et raciste de leur Etat. Actives au sein des « Femmes en Noir » ou de « Women Watch for Human Rights », mais aussi dans des associations médicales ou scientifiques, elles n’hésitent pas à s’affronter, à manifester, à faire entendre une voix de protestation face à la destruction de populations entières, à la confiscation des biens et des territoires palestiniens.

La désinformation est terriblement manipulatrice, il est donc très difficile d’aller à l’encontre de l’opinion publique conditionnée par la peur et la haine, le courage pour résister est d’autant plus important.

La seule condition pour assurer la sécurité de l’état d’Israël dans une paix durable est d’accorder enfin au peuple palestinien le droit de vivre libre dans un état viable et indépendant. Les bombardements israéliens et les tirs de roquettes du Hamas doivent cesser immédiatement. Les autorités françaises et européennes doivent exiger de l’Etat d’Israël de reprendre un véritable processus de négociations qui se concrétisent dans l’action, et d’appliquer toutes les résolutions des Nations-Unies.

C’est pourquoi, femmes de Palestine, d’Israël, de tous les pays d’Europe mais aussi de tous les pays du monde, nous devons exiger de nos états qu’ils arrêtent enfin l’escalade de violence, de domination et de destruction massive qui favorise la montée des intégrismes, au Moyen Orient comme ailleurs.

So-So-So-Solidarité avec les Femmes du monde entier !

Marche mondiale des femmes