La Gauche

Accueil > Gauche socialiste > Éditogauches > Manifestation : Solidarité avec Gaza

Manifestation : Solidarité avec Gaza

dimanche 28 décembre 2008

Organisé par Solidarité pour les droits humains des Palestiniens (SDPH) et Tadamon ! Montréal

Réagissons contre le massacre que le régime d’apartheid israélien vient de perpétrer à Gaza.

Au moins 200 Palestiniens ont été tués lors de la récente attaque d’Israël sur la bande de Gaza, et davantage de sang pourrait être versé, car cette attaque se poursuit.

Il s’agit du plus important massacre commis à Gaza depuis son occupation illégale par Israël en 1967. De nombreuses victimes sont des civils, et leur nombre continue d’augmenter.

Le blocus a déjà tué des dizaines de personnes.

L’opération de l’armée israélienne, baptisée « Opération plomb durci », rappelle des incursions antérieures à Gaza caractérisées par des attaques aveugles sur des secteurs peuplés de civils, des détentions massives, de violentes démolitions de maisons et autres formes de punitions collectives contre le peuple palestinien.

De plus, cette manifestation dénoncera l’appui total du gouvernement canadien à Israël, illustré par le renforcement bilatéral des liens sur les plans militaire, politique et économique. Ce nième massacre exécuté à Gaza se déroule avec la complicité officielle du Canada à l’égard du siège illégal qu’Israël impose à Gaza et des sanctions continues que subissent les civils de Gaza. Depuis deux ans, la bande de Gaza subit la violence quotidienne de la vaste catastrophe humanitaire causée par les lourdes restrictions pesant sur l’accès aux ressources énergétiques, à la nourriture et aux médicaments. De fait, Gaza est la plus vaste prison en plein air du monde.

À l’heure actuelle, nous ne pouvons que réaffirmer le plus fermement possible notre engagement à continuer de mobiliser tous nos amis et alliés des autres mouvements sociaux progressistes, afin de répondre à l’appel lancé par plus de 170 groupes de la société civile palestinienne visant une large campagne de boycottage, de désinvestissement et de sanctions contre Israël.

Comme le Père Miguel D’Escoto Brockman, président de l’assemblée générale des Nations Unies, l’a déclaré dans son récent discours : « Il y a plus de vingt ans, nous, aux Nations Unies, avons repris l’initiative de la société civile lorsque nous avons convenu que des sanctions étaient nécessaires pour assurer des moyens de pression non-violents sur l’Afrique du Sud afin qu’elle mette fin à ses violations.

Aujourd’hui, peut-être que nous, aux Nations Unies, devrions envisager de suivre la voie d’une nouvelle génération de la société civile, qui demande une campagne non-violente de boycott, de désinvestissement et de sanctions afin de faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à ses violations. »

Gens de conscience, demain, joignez-vous à nous pour manifester votre solidarité avec les Palestiniens de Gaza et exiger la fin de l’apartheid israélien.

Organisé par Solidarité pour les droits humains des Palestiniens (SDPH) et Tadamon ! Montréal


SDPH est un organisme à but non lucratif formé d’étudiants qui lutte
pour l’établissement d’une solide plate-forme sociale en vue de défendre
les droits des Palestiniens contre toute forme de violation des droits de la personne
et toutes formes de racisme, de discrimination, de désinformation et de fausses représentations.
Au moyen de la sensibilisation, du travail de défense des droits, d’actions directes non violentes et du développement de la solidarité, ainsi qu’en faisant connaître l’identité, la culture
et l’histoire du peuple palestinien, SDPH œuvre à défendre les droits des Palestiniens à la fois sur le plan local et à l’échelle internationale. http://www.sphr.org/


Tadamon ! (« solidarité » en arabe) est un collectif montréalais qui apporte sa contribution solidaire
aux luttes pour l’autodétermination, l’égalité et la justice au Moyen-Orient et dans les communautés de la diaspora, à Montréal et ailleurs. Tadamon ! mène actuellement des campagnes politiques au Canada,
dont la campagne visant le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre l’État d’apartheid
israélien. http://www.tadamon.ca/