La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Message de Bill Clennett à l’occasion du 1er mai

Message de Bill Clennett à l’occasion du 1er mai

lundi 5 mai 2008

lors d’un message à l’occasion du premier mai, Bill Clennett candidat à la partielle qui se déroule à Hull rappelle la position de sa formation politique concernant le salaire minimum. Québec solidaire propose d’augmenter le salaire minimum à 10,43$ de l’heure.

Message de Bill Clennett à l’occasion du 1er mai
jeudi 1er mai 2008

À l’occasion de la journée internationale des travailleuses et des travailleurs, Bill Clennett s’est rendu au poste de facteurs de Postes Canada sur la rue Edmonton en compagnie de Jean-Claude Parrot pour saluer les membres de la section locale 360 du syndicat des travailleuses et des travailleurs des postes (STTP) et pour leur distribuer des dépliants au début de leur journée de travail.

Gatineau, le 1er mai 2008

C’est grâce à la solidarité syndicale, au leadership de dirigeants comme Jean-Claude Parrot et à leur détermination que les travailleuses et travailleurs ont amélioré leurs conditions de travail au fil des années. Le STTP est un bon exemple de ces syndicats qui continuent à défendre les intérêts de ses membres et le bien commun avec des campagnes contre les fermetures, la privatisation et la dérèglementation et en faveur des garderies publiques.

Parmi les travailleuses et les travailleurs qui n’ont pas de syndicat pour les défendre, il y a ceux qui travaillent au salaire minimum. En ce sens, malgré la hausse du salaire minimum de 8,00$ à 8,50$ qui entre en vigueur en ce 1er mai, Bill Clennett rappelle que le revenu annuel d’une personne qui travaille 40 heures par semaine sera toujours 3 500$ en-dessous du seuil de pauvreté.

Selon la politique présentement en vigueur au Québec, le salaire minimum, ne doit pas dépasser 50% du salaire horaire moyen (19,35 $). Ceci constitue une condamnation à la pauvreté. Avec l’augmentation de 0,50$ l’heure, le salaire minimum équivaudra à seulement 44% du salaire horaire moyen.

Pour Québec solidaire, il n’est pas question que le revenu d’une personne qui travaille à temps plein soit en-dessous du seuil de pauvreté. Ainsi Bill Clennett rappelle la position de sa formation politique concernant le salaire minimum. Québec solidaire propose d’augmenter le salaire minimum à 10,43$ de l’heure.

Finalement, Bill Clennett invite la population à se joindre à la grande mobilisation nationale « Pour un Québec en santé » du 3 mai prochain. Bill se rendra à Montréal dans un des autobus de la région pour participer à cette manifestation contre la privatisation de notre système de santé parce qu’il y a effectivement péril en la demeure. Le projet de Québec solidaire sur la formation en Outaouais de médecins et autres professionnels de la santé est désormais appuyé par tous les partis. Un tel projet ne saurait être bénéfique à l’ensemble de la population si ces personnes, une fois formées, quittent le régime public de soins de santé pour se mettre au service de ceux qui ont les moyens de payer. Il est impératif de tout mettre en œuvre pour éviter de transformer les services publics de soins de santé en marchandise.