La Gauche

Accueil > International > Europe > France > Mobilisation réussie pour la défense des 35 heures !

Mobilisation réussie pour la défense des 35 heures !

dimanche 6 février 2005

Manifestations

Mobilisation réussie pour la défense des 35 heures

Environ 500 000 personnes ont défilé dans toute la France à l’appel de l’intersyndicale CFDT, CGT, CFTC et FO. Un succès dont le Premier ministre doit tenir compte, a affirmé François Chérèque.

Pari réussi : selon les estimations syndicales, environ 500 000 personnes ont manifesté aujourd’hui samedi 5 février dans toute la France, pour défendre les 35 heures et le pouvoir d’achat, à l’appel d’une intersyndicale CFDT, CGT, CFTC et FO.

La mobilisation des salariés du privé, avec l’appui de leurs collègues du public, a donc été plus importante que celle des fonctionnaires le 20 janvier (300 000 personnes). Il y a quelques jours dans Le Parisien, François Chérèque avait estimé que dépasser ce chiffre constituerait un succès : le succès est largement confirmé.

Manifestant à Paris avec quelque 90 000 personnes, dont une forte mobilisation de plusieurs milliers de cédétistes, le secrétaire général de la CFDT a estimé qu’avec une telle mobilisation, " il faut que le Premier ministre entende, retire ou modifie " la proposition de loi qui démantèle les 35 heures, en cours de discussion à l’Assemblée nationale, et dont l’adoption a été reportée à mardi.

" Selon le premier bilan des manifestations en province, a ajouté François Chérèque, la mobilisation est très forte (...) et les salariés du privé sont très présents. Cela montre que les salariés ne sont pas dupes du marché que leur propose le gouvernement sur les 35 heures et qu’ils sont prêts à défendre leur temps de travail ".

À Toulouse, la manifestation a réuni 25 000 personnes (selon les organisateurs). À Bordeaux, 22 000. À Lyon 15 000. À Saint-Étienne 10 000. À Metz 6 000. À Rennes 15 000. À Lille 15 000. À Montpellier 10 000. À Marseille 50 000...n

Séverin Prené @ CFDT (mis en ligne le 5 février 2005 à 19 heures)
(Tiré du site de la CFDT)