La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Option citoyenne > Option citoyenne décide de fusionner avec l’Union des forces progressistes

Option citoyenne décide de fusionner avec l’Union des forces progressistes

Communiqué d’Option citoyenne

lundi 24 octobre 2005

QUEBEC, le 23 oct. - Réunies à Québec cette fin de semaine, les 300 personnes déléguées d’Option citoyenne ont voté à l’unanimité en faveur d’une proposition de fusion de leur mouvement politique avec l’Union des forces progressistes (UFP) dans le but de former un nouveau parti politique qui présentera des candidates et des candidats lors des prochaines élections provinciales au Québec.

Cette décision est l’aboutissement d’un processus d’échanges et de négociations entrepris depuis un an entre les deux formations dans le but de présenter une véritable alternative politique aux Québécoises et aux Québécois. Les membres de l’UFP doivent d’ailleurs se réunir le 5 novembre prochain pour se prononcer à leur tour sur la proposition.

En cette dernière journée, Option citoyenne a aussi adopté ses grandes orientations en matière de finances publiques et de fiscalité. Les personnes déléguées ont insisté sur l’importance pour l’Etat québécois d’éviter d’emprunter pour payer les dépenses courantes. L’Etat doit appliquer une fiscalité équitable et responsable en mettant davantage à contribution les personnes à hauts revenus et les grandes entreprises.

"La taxe de vente actuelle est injuste. Elle devrait tenir compte de la différence entre la capacité de payer des riches et des pauvres, de dire François Saillant, porte-parole d’Option citoyenne. Nous proposons que cette taxe soit diminuée sur les biens de première nécessité et augmentée sur les produits de luxe."

Et Françoise David d’ajouter : "Nous avons aussi adopté des propositions qui privilégient le soutien aux familles par le retour à l’universalité des allocations familiales et par l’ajout de mesures particulières pour les
familles qui vivent dans la pauvreté."

Au cours de la fin de semaine, les délégués d’Option citoyenne se sont prononcés sur quatre grands thèmes : la question nationale, la lutte contre la pauvreté, une fiscalité juste et la proposition de fusion avec l’UFP.