La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Luttes syndicales > Pourquoi donner votre argent à ces personnes ?

À propos de Wall Mart

Pourquoi donner votre argent à ces personnes ?

Par Robert Guérard

lundi 21 février 2005

À une famille qui a une fortune d’environ $90 milliards.

Qui fait environ $250 milliards en ventes annuellement via leur Compagnie, ce qui est plus que IBM, Hewlett Packard, Dell Computer et Microsoft ensemble.

Qui fait $9 milliards de profits par an.

Mais...

Qui paie leurs employé(e)s de $7.00 à $13.00/heure.

Saviez-vous ?

Que, dans cette Compagnie, la semaine à " temps plein " est de 28 heures.

Que dans certains endroits, les gérants exigent que les employé(e)s travaillent après qu’ils aient " punché " et ont même verrouillé les portes pour les forcer à rester.

Que dans certains cas, on empêche les employé(e)s de prendre leurs pauses ou leur heure de dîner, non payées.

Qu’il y a donc plus de 38 poursuites contre cette Compagnie pour non paiement d’heures supplémentaires.

Saviez-vous ?

Que 3 sur 5 employé(e)s ne peuvent se payer le plan d’assurance-maladie de La Compagnie.

Que La Compagnie a pris des polices d’assurance sur la vie de 350,000 de ses employé(e)s, payables à La Compagnie à leur décès, ce qui leur fait des gains non taxables.

Bien que les femmes représentent 72% de leurs employé(e)s...

Elles sont moins payées - environ 6% de moins - que les hommes pour les emplois avec salaire horaire.

750,000 vendeuses sont payées $7.63/heure aux États-Unis.

90% des postes de gérants sont occupés par des hommes.

Pour le plus haut poste de gestion, les femmes sont payées 30% de moins que les hommes.


Et malgré la majorité de femmes...

Les femmes, gérantes de magasin, sont payées 16% de moins que les hommes.

Le plan d’assurance-maladie de La Compagnie ne rembourse pas les contraceptifs, mais en même les travailleuses de certaines manufactures fournissant cette Compagnie doivent passer des tests de grossesse !

Des femmes au Salvador sont payées 15¢ pour faire une paire de pantalon vendue $16.95 U.S.

* * *

Il y a un recours collectif de $1 milliard au nom de

1.6 millions de femmes employées - courantes ou

passées - de cette entreprise aux États-Unis.

Saviez-vous ?

La police a fait des " descentes " dans cette Compagnie et a arrêté 300 travailleurs immigrants illégaux, mais pas les employeurs qui les avaient embauchés.

La Compagnie a dû payer des amendes pour 1,436 effractions aux lois réglementant l’emploi d’enfants.

Aucune des 4,800 branches de La Compagnie n’a réussi à se syndicaliser. Elle a même des équipes de " briseurs de syndicats " à son emploi.

Le roulement des employé(e)s dépasse généralement 50% par année et atteint 100% dans certains cas.
Saviez-vous ?

Que cette Compagnie a causé la fermeture de milliers d’autres compagnies par deux stratégies :

1) en gardant les salaires et bénéfices de ses employé(e)s très bas tout en empêchant la syndicalisation
et
2) en faisant la loi aux manufacturiers qui les fournissent en marchandise.

Comment ?

Parmi de nombreuses stratégies pour réduire ses coûts d’opérations, La Compagnie a décidé de se passer d’intermédiaires de distribution et fait affaire directement avec les manufacturiers qui les fournissent en marchandise.

Mais...étant donné que cette Compagnie est le plus gros client de ces manufacturiers, celle-ci leur dicte les termes des contrats sur :

les prix - l’emballage

la production - la qualité

la livraison - le volume

Comment ?

Si les fournisseurs veulent vendre leurs produits à cette Compagnie, ils doivent implanter les plans d’affaire " dictés " par cette Compagnie.

La Compagnie leur achemine annuellement " un plan d’affaire stratégique " fait sur mesure, produit leur " bulletin " d’évaluation hebdomadaire, semestriel et annuel et fixe les prix de leurs produits.

Au bout du compte, il reste peu de place pour des négociations de prix :

" Tu acceptes ou fini le contrat " !

Les conséquences de ces stratégies

Elle a pu forcer une " petite " compagnie comme Coca-Cola à livrer le dimanche ;

Procter & Gamble à installer ses centres de distribution à côté des sites de La Compagnie ;

En 1999, la compagnie Rubbermaid a dû vendre ses opérations parce que suite à une hausse du prix de la résine - principal composant de ses produits de plastique - La Compagnie n’a pas voulu acheter ses produits à un prix un peu plus élevé ; etc...

D’autres conséquences...

Elle a forcé des compagnies nationales, qui existaient depuis des générations, à transférer leur production en Chine où la main d’œuvre coûte moins cher ;

Ou à stopper leur production et à devenir des distributeurs de produits chinois ;

Ou à réduire les salaires et bénéfices de leurs propres employés ;

Ou à fermer.

Elle a fait disparaître une multitude de petites entreprises familiales dans les communautés rurales ou dans les rues principales de petites villes.

Sur le plan international...

La Compagnie importe plus de $15 milliards de produits de la Chine chaque année.

Elle est la plus grosse Compagnie importatrice de biens de consommation de la Chine.

Elle a 40 magasins en Chine et surprise : elle se dit favorable à la syndicalisation dans ce pays !

où...

Les syndicats indépendants sont interdits et tous les syndicats sont membres de la Fédération des syndicats de Chine, sous la gouvernance de l’État !

Cette Compagnie est la chaîne de magasins :

Une première...

En septembre 2004, la décision finale est rendue par la Commission des relations de travail du Québec :

Le Wal-Mart de Jonquière au Québec est le premier magasin de l’entreprise en Amérique du Nord à joindre les rangs d’un syndicat.

Les discussions sont entamées pour une première convention collective.

Mais...

Alors, pourquoi continuer à acheter chez Wal-Mart ?

Vous dites que les prix sont meilleurs qu’ailleurs ?

Devinez quoi ? Seulement un peu plus de 10% de leurs articles sont moins chers qu’ailleurs !

Leur stratégie se base sur les " loss leaders " (produits à perte), c’est-à-dire qu’une petite partie de leurs produits sont à bas prix, placés dans des endroits stratégiques dans le magasin et annoncés dans leurs " circulaires "

Mais...

Les autres produits sont aux mêmes prix ou plus chers qu’ailleurs.

Il faut arrêter d’acheter chez Wal-Mart !

Pour toutes les raisons mentionnées ci-avant.

Et pour encourager les magasins et manufacturiers de chez nous, pour protéger nos communautés, pour empêcher la perte d’emplois, pour défendre les droits des travailleurs, etc....

Vous dites que ça va causer des pertes d’emplois si on arrête d’acheter dans ce magasin ?

Mais, il y a déjà eu des pertes d’emplois après que votre Wal-Mart a ouvert !

Et à Jonquière, les magasins de la place, peut-être plus respectueuses des lois du travail, vont maintenant avoir besoin des employé(e)s jetés à la rue par Wal-Mart...

Est-ce que ça vaut la peine d’encourager une telle compagnie pour économiser quelques sous ???


Pour plus d’information :

Revue Protégez-vous, juin 2004, page 26.
The Waltons:Inside America’s Richest Family
http://www.mindfully.org/Reform/2004/Wal-Mart-Waltons-Richest15nov04.htm
Reportage de PBS : Is Wal-Mart good for America ?
http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/shows/walmart/
How Wal-Mart is Remaking our World
http://www.theconversation.org/walmart.html
National Organization of Women, Wal-Mart : The Facts
http://www.now.org/issues/wfw/wm-facts.html#foot1
Wal-Mart Watch
http://www.walmartwatch.com/
Recours collectif contre Wal-Mart :
www.walmartclass.com
Fortune.com : America’s most admired companies
http://www.fortune.com/fortune/mostadmired/articles/0,15114,590782,00.html
BBC News : Wal-Mart approves unions in China
http://news.bbc.co.uk/2/hi/business/4037423.stm
Recours légaux impliquant Wal-Mart :
http://www.wal-martlitigation.com/currentd.htm