La Gauche

Accueil > International > Programme international d’actions contre le capitalisme et la guerre (28 (...)

Programme international d’actions contre le capitalisme et la guerre (28 mars au 4 avril 2009)

mardi 31 mars 2009

Pendant la semaine du 28 mars au 4 avril, des femmes et des hommes du monde entier sortiront dans les rues pour protester contre le capitalisme et la guerre et dire qu’ils ne paieront pas pour la crise. Cette semaine de mobilisations est convoquée par l’Assemblée des mouvements sociaux et marquée par 3 grands moments.


27 mars 2009
Tiré d’Europe Solidaire sans frontières


28 mars : mobilisations autour de la rencontre du G20 composé par les représentants des banques centrales et des gouvernements qui représentent les 2/3 du commerce et de la population mondiale et plus de 90% du Produit mondial brut et des voix à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international. Le G20 se réunira à Londres au début avril.

30 mars : journée de mobilisation contre la guerre et la crise et de soutien au peuple palestinien. Cette date commémore la journée de la terre en Palestine et rappelle deux massacres perpétrés par Israël contre les Palestiniens (en Galilée, en 1976). Cette date a été choisie pour impulser une campagne de boycott, de désinvestissement et de sanctions (BDS) contre Israël.

4 avril : il s’agit du 60e anniversaire de l’OTAN –Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, alliance de coopération militaire composée par les pays d’Europe et les Etats-Unis. L’OTAN se réunira les 3 et 4 avril à Baden-Baden et Kiel en Allemagne et à Strasbourg en France.

En Europe les mouvements concentreront principalement leurs actions à Londres et Strasbourg. Différentes actions de rue auront lieu avec des manifestations, des distributions de tracts et des parcours à vélo dans les pays et les régions suivants : Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Catalogne, Espagne, Etats-Unis, France, Grèce, Hollande, Inde, Italie, Kenya, Pays Basque, Pakistan, Québec et Royaume Uni (Ecosse et Angleterre).

Tout au long de cette semaine et particulièrement les jours mentionnés, les mouvements affirmeront que pour affronter les crises que nous vivons aujourd’hui (alimentaire, financière, économique, climatique, énergétique et migratoire), il est nécessaire d’aller à la racine des problèmes et de construire une alternative au système capitaliste et à la domination patriarcale.

Face aux fausses solutions présentées par les Banques et les gouvernements pour sortir de la crise comme les licenciements, la privatisation des services publics, des ressources naturelles et énergétiques, la socialisation des pertes, les mouvements prendront position pour exiger des mesures urgentes comme :

la nationalisation des banques sans indemnisation et sous contrôle social

la réduction de la journée de travail sans réduction de salaire

des mesures pour garantir la souveraineté alimentaire et énergétique

la fin des guerres, le retrait des troupes d’occupation et le démantèlement des bases militaires étrangères

la reconnaissance de la souveraineté et de l’autonomie des peuples garantissant le droit à l’autodétermination

la Garantie du droit à la terre, au territoire, au travail, à l’éducation, à la santé pour toutes et tous.

La démocratisation des moyens de communication et de connaissance

Pour lire l’intégralité de la Déclaration de l’Assemblée des mouvements sociaux qui s’est tenue au FSM de Belém

http://www.fsm2009amazonia.org.br/programmation-1/journee-des-alliances/resultats-des-assemblees/declaration-de-l2019assemblee-des-mouvements-sociaux-lors-du-forum-social-mondial-2009/

Pour en savoir plus sur la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) visiter le site http://www.bdsmovement.net