La Gauche

Accueil > International > SOLIDARITÉ AVEC LES COMMUNAUTÉS DE PÊCHEURS ET DE PAYSANS FRAPPÉES PAR LA (...)

SOLIDARITÉ AVEC LES COMMUNAUTÉS DE PÊCHEURS ET DE PAYSANS FRAPPÉES PAR LA CATASTROPHE DU RAZ-DE-MARÉE EN ASIE.

dimanche 2 janvier 2005

[ Pour Via Campesina, les secours qui doivent être mis en place doivent impliquer activement les communautés paysannes et les communautés de pêcheurs. Les organisations locales doivent jouer un rôle de premier plan dans la mobilisation et la définition des actions à entreprendre. Via Campesina veut donner à ces communautés et à leurs organisations le support politique dont elles ont besoin pour obtenir les fonds nécessaires à cet effort de reconstruction. Les sommes que nous recueillerons dans le cadre de cette campagne seront destinées essentiellement à renforcer les communautés locales afin de leur permettre de jouer ce rôle clé.

Le succès des actions de secours entreprises par la société civile lors de catastrophes précédentes en Amérique latine, en Asie et en Afrique, contraste avec l’inefficacité des secours mis en place par les gouvernements. Ces actions concrètes ont souvent renforcé les organisations locales de la société civile en permettant à groupes jusque là marginaliser de prendre le contrôle de leur propre vie. Travaillons tous ensemble pour aider ceux frappés aujourd’hui, et faisons le d’une manière qui renforce les communautés paysannes et des communautés de pêcheurs.]

http://www.viacampesina.org/art_fr.php3?id_article=504

Via Campesina lance une initiative internationale pour recueillir des fonds afin de venir en aide aux communautés frappées par la catastrophe du raz-de-marée en Asie.

Via Campesina (réseau international de mouvements paysans, de familles paysannes, d’ouvriers agricoles, de peuples indigènes, et d’organisation de paysans sans terre ainsi que d’autres mouvements ruraux), lance un appel à la solidarité avec les millions de personnes affectées par le désastre du tsunami en Asie du Sud-Est.

Via Campesina lance une campagne internationale de collecte de fonds en solidarité avec les communautés locales de pêcheurs et de paysans pour leur permettre de mettre en place leurs propres actions de secours et de reconstruction en s’appuyant sur les organisations locales.

Nous faisons appel à vos dons pour permettre dans un premier temps de répondre à l’urgence en fournissant une aide alimentaire, de l’eau potable, des abris et des médicaments aux familles de paysans et de pêcheurs frappées par le raz-de-marée et, dans un deuxième temps, leur offrir les moyens de reconstruire leur communautés et leurs moyens de subsistance.

Faites un don sécurisé en ligne par carte bancaire en cliquant ici

https://secure.groundspring.org/dn/index.php?aid=4589

Si vous préférez faire un don par voie postale ou par transferts bancaires, cliquez ici.

http://www.viacampesina.org/art_fr.php3?id_article=505

Pour Via Campesina, les secours qui doivent être mis en place doivent impliquer activement les communautés paysannes et les communautés de pêcheurs. Les organisations locales doivent jouer un rôle de premier plan dans la mobilisation et la définition des actions à entreprendre. Via Campesina veut donner à ces communautés et à leurs organisations le support politique dont elles ont besoin pour obtenir les fonds nécessaires à cet effort de reconstruction. Les sommes que nous recueillerons dans le cadre de cette campagne seront destinées essentiellement à renforcer les communautés locales afin de leur permettre de jouer ce rôle clé.

Le succès des actions de secours entreprises par la société civile lors de catastrophes précédentes en Amérique latine, en Asie et en Afrique, contraste avec l’inefficacité des secours mis en place par les gouvernements. Ces actions concrètes ont souvent renforcé les organisations locales de la société civile en permettant à groupes jusque là marginaliser de prendre le contrôle de leur propre vie. Travaillons tous ensemble pour aider ceux frappés aujourd’hui, et faisons le d’une manière qui renforce les communautés paysannes et des communautés de pêcheurs.

Aux morts sans nombre, viennent s’ajouter les millions de personnes déplacées, et les centaines de milliers de personnes qui ont perdu leur maison, leur matériel de pêche, leurs outils agricoles. Les pêcheurs n’ont plus de barques ni de filets ; les paysans ont perdu leurs bêtes et leurs terres sont contaminées, leurs récoltes ont été détruites. Vos dons leur permettront de se relever peu à peu.

Exemples d’action qui sont déjà en cours :

En Indonésie, la fédération nationale indonésienne des organisations paysannes (FNIOP), membre de Via campesina, avec d’autres organisations non-gouvernementales de la société civile, a mis sur pied une équipe de secours qui travaille actuellement dans la région de Aceh où l’on dénombre plus de 25 000 morts et des dizaines de milliers de blessés et de sans-abri, ainsi que dans le nord de Sumatra (cinq mille morts) ou d’une distribution de vivres ont commencé. L’équipe mise en place par la FNIOP participe au secours et à la recherche de personnes disparues.

Au Sri Lanka, pays le plus fortement touché par le tsunami, l’organisation nationale des pêcheurs (National Organization of Fisherfolk (NAFSO) a envoyé cinq équipes de secours dans les zones les plus durement frappées pour venir seconder les populations locales dans leurs efforts de reconstruction.

Cliquez ici pour lire d’autres nouvelles en provenance des pays affectés par le raz-de-marée.
http://www.viacampesina.org/art_fr.php3?id_article=506