La Gauche

Accueil > Politique québécoise > « Stimuler l’exploration gazière : c’est les deux mains sur le volant, tout (...)

« Stimuler l’exploration gazière : c’est les deux mains sur le volant, tout droit dans le mur des changements climatiques

mardi 31 mars 2009

Montréal, le 25 mars - Le député de Mercier Amir Khadir dénonce les mesures pour stimuler l’exploration gazière au Québec contenues dans le budget déposé par la ministre des Finances Mme Jérôme-Forget.


Tiré du site de Québec Solidaire
25 mars


« L’exploration gazière dans le St-Laurent va exactement dans le sens opposé au développement durable. Tous les pays le réalisent, États-Unis y compris : l’exploitation des énergies fossiles nous conduit tout droit dans le mur, dans l’impasse des changements climatiques.

« Dans le budget qu’a présenté Mme Jérôme-Forget, pas un mot sur le formidable potentiel que représentent le solaire, la géothermie ou encore la biomasse, a affirmé le député de Mercier. On annonce tout juste quelques investissements supplémentaires dans l’éolien. Bien plus, le budget pousse l’insolence jusqu’à ouvrir toute grande la porte et à développer une forme d’énergie particulièrement polluante. Comment justifier qu’en 2009, au Québec, on favorise l’exploration gazière dans le St-Laurent alors que nous devrions nous atteler au défi de la lutte aux changements climatiques ?

« Pour ajouter l’insulte à l’injure, on va accorder de généreux congés de redevance aux promoteurs. C’est un non-sens ! Rappelons-le, nos diverses redevances, que ce soit sur nos forêts, sur nos mines ou sur l’éolien ne nous rapportent déjà presque rien. Ce gouvernement n’apprend-il jamais de ses erreurs ? De porteurs d’eau, ce gouvernement veut maintenant faire de nous des porteurs de gaz. »