La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Québec solidaire > « Tout le monde mérite au moins trois semaines de vacances »

Communiqué

« Tout le monde mérite au moins trois semaines de vacances »

lundi 5 mars 2007

Montréal, 3 mars 2007 - Françoise David en visite à Rouyn, Amir Khadir à Montréal et Serge Roy à Québec ont présenté simultanément l’engagement de Québec solidaire d’augmenter les semaines de vacances des travailleurs et des travailleuses. Ils étaient entourés de familles arborant les couleurs de Québec solidaire.

« En cette semaine de relâche, combien de parents voudraient prendre du temps avec leur famille ? Avec seulement deux semaines de vacances par année, personne n’a le temps de prendre congé en plein mois de mars. Nous voulons offrir aux Québécois et aux Québécoises du temps pour mieux vivre avec leurs proches » affirme Françoise David, porte-parole de Québec solidaire en visite en Abitibi.

Québec solidaire présente plusieurs autres mesures dans sa politique familiale. Une allocations parentale universelle, la création de 35 000 places en garderie, un service d’aide familiale et ménagère et la reconnaissance des personnes proche-aidantes. Alors que Québec solidaire propose d’investir plus de 630 millions dans les familles, le PLQ en investit à peine la moitié et le PQ ne pense y injecter qu’un maigre 40 millions.

« Penser la famille à gauche, c’est possible. Au lieu de parler de natalité et de valeurs traditionnelles, Québec solidaire appuis concrètement les familles pour les aider à avoir du temps de qualité ensemble et pour rendre plus facile la conciliation entre la famille et le travail » souligne Amir Khadir, porte-parole national de Québec solidaire.

Sur la question des vacances, le Québec fait piètre figure si on le compare avec les pays de l’Union Européenne. En effet, plusieurs pays européens ont au moins le double, voire le triple, du temps de vacance des travailleurs et travailleuses du Québec.

« Pourquoi au Québec nous aurions droit à moins de vacances qu’en Europe ? Les travailleurs et les travailleuses d’ici ont autant besoin de repos et de temps avec leur famille qu’ailleurs. Deux semaines de vacances sur 52, est-ce vraiment juste et acceptable ? Qui peut soutenir que c’est suffisant pour bien vivre ? » lance Serge Roy, candidat de Québec solidaire dans Taschereau.

- 30-

Renseignements :


Simon Tremblay-Pepin, Responsable aux relations médias, Québec Solidaire, (514) 984-9366 (Françoise David)
Nika Deslauriers, Responsable aux relation médias, Québec solidaire, (514)710-6452(Amir Khadir)