La Gauche

Accueil > Notre dossier de l’heure > NON à la guerre de l’empire ! > Troupes hors d’Irak et d’Afghanistan

Le 18 mars 2006, troisième anniversaire de l’invasion de l’Irak

Troupes hors d’Irak et d’Afghanistan

Laissez les déserteurs s’établir au Canada

dimanche 12 mars 2006

L’Alliance canadienne pour la paix (ACP) appelle ses groupes membres et toutes les personnes qui partagent ses objectifs à mobiliser pour une journée pancanadienne d’action contre les guerres et les occupations de l’Irak et de l’Afghanistan et en appui aux déserteurs des forces armées des Etats-Unis, samedi le 18 mars 2006.

Le 18 mars sera le troisième anniversaire de l’invasion illégale de l’Irak et encore une fois des gens de partout dans le monde vont marcher pour la fin de l’occupation. Les prétextes utilisés pour justifier la guerre en Irak se sont avérés faux, puis ont été remplacés par de nouveaux mensonges des occupants à propos de l’établissement de la démocratie, de la liberté et de la sécurité pour les Irakiennes et les Irakiens. Rien n’est plus loin de la vérité. La reconstruction de l’Irak est paralysée et le maintien des troupes étrangères (principalement des Etats-Unis et du Royaume Uni) crée une escalade de la violence.

La majorité des Irakiennes et des Irakiens voient ces troupes comme des occupants. Un sondage mené par l’armée britannique et publié dans le Sunday Telegraph démontre que seulement 1% de la population irakienne pensent que les troupes étrangères apportent la sécurité en Irak et plus de 82% sont fortement opposés à leur présence.

À travers le Québec et le Canada, des centaines de milliers de personnes ont marché contre la participation du Canada et ont forcé le gouvernement à ne pas joindre la coalition. Mais le gouvernement canadien continue d’appuyer les Etats-Unis en Afghanistan. Plus de 1500 soldats canadiens seront envoyés dans ce pays pour participer à une occupation qui fait face à une hostilité grandissante.

Des responsables gouvernementaux admettent l’inutilité de cette opération. Le Major Général Andrew Lesley a affirmé récemment que « chaque fois que vous tuez un jeune homme en colère outremer, vous en créez 15 de plus qui s’en prendront à vous », par conséquent, le Canada devrait se préparer à « une guerre de 20 ans ». Nos soldats vont participer à un conflit violent qui ne fait qu’empirer et ne semble pas avoir de fin.

Le gouvernement canadien a accru sont appui pour l’administration Bush en présentant un Énoncé de politique internationale (EPI) qui donne au Canada le rôle de complice des faucons américains. L’EPI affirme que « aujourd’hui, la ligne de front s’étire des rues de Kaboul aux rails de Madrid jusqu’aux villes canadiennes. Le gouvernement s’est engagé à répondre aux menaces potentielles à la sécurité du Canada avant qu’elles atteignent nos côtes. » C’est la même logique que celle employée par l’administration Bush en appui à sa doctrine de la guerre préventive.

Pendant ce temps, des soldats étasuniens qui choisissent d’exercer leur droit, et leur devoir en vertu du droit international, de ne pas participer à une guerre illégale en Irak, cherchent refuge au Canada. Ceux et celles qui s’opposent à la guerre en Irak demandent maintenant que les déserteurs des forces armées des Etats-Unis aient la possibilité de s’établir au Canada.

Troupes hors d’Irak et d’Afghanistan. Accueillons les déserteurs. Manifestez le 18 mars.

L’Alliance canadienne pour la paix est le plus vaste réseau pour la paix au Canada avec plus de 140 groupes membres représentant 4 millions de personnes.

www.acp-cpa.ca * cpa@web.ca * 416-588-5555