La Gauche

Accueil > Société > Non à l ’homophobie > VOTER, VOTER, CHERS PARLEMENTAIRES

VOTER, VOTER, CHERS PARLEMENTAIRES

lundi 11 août 2003, par Ginette Lewis

Voter, voter chers parlementaires (ce sont majoritairement des hommes alors on ne féminisera pas ),
contre le mariage homosexuel mais
faites comme moi,
prononcez-vous du bout des lèvres
contre la guerre et fermer les yeux sur ses conséquences.

Voter, voter chers parlementaires,
contre le mariage homosexuel mais
ne parlez jamais, au grand jamais,
de Marie et des autres qui meurent sous les coups.

Voter, voter chers parlementaires,
contre le mariage homosexuel mais
laisser la pauvreté fleurir par ci, par là
ici et là-bas.
La mondialisation, on ne connaît pas.

Voter, voter chers parlementaires,
contre le mariage homosexuel mais
ignorer la pédophilie.
Les agressions, ben non,
Il n’y en a pas,
surtout pas par les ecclésiastiques.

Voter, voter chers parlementaires,
contre le mariage homosexuel mais
scandalisez-vous un peu seulement
de l’analphabétisme et de la famine chez les enfants.
Mais c’est ailleurs évidemment.

Voter, voter chers parlementaires,
contre le mariage homosexuel mais
l’esclavage sexuel, le tourisme sexuel,
la pornographie, la prostitution des femmes et des enfants,
ça n’existe qu’au cinéma.

Voter, voter chers parlementaires,
contre le mariage homosexuel.
Écoutez vos valeurs et votre conscience.
Ce droit au mariage déforme cette institution,
remet en question la procréation.
C’est grave, très grave.
Il faut voter contre.
Le reste , le reste,
ne compte pas.

Noisette, une sorcière comme les autres