La Gauche

Accueil > Gauche socialiste > Éditogauches > Victoire et percées historiques pour Québec solidaire

Victoire et percées historiques pour Québec solidaire

mercredi 10 décembre 2008

Un communiqué de Québec Solidaire suite au résultat des élections. Il n’y avait pas eu de député d’un parti clairement à gauche au provincial depuis...1944. (NDR)


- 

Communiqué de QS :

Actualité nationale, le 8 décembre 2008

Québec solidaire accueille avec une immense fierté la victoire d’Amir Khadir dans Mercier et la percée significative de Françoise David dans Gouin. Amir Khadir et Françoise David ont ouvert une porte qu’il sera difficile de refermer.

« Les électeurs et électrices de Mercier ont écrit une nouvelle page d’histoire aujourd’hui en élisant le tout premier député de Québec solidaire. Les électeurs de Gouin également en ébranlant sérieusement ce qui était autrefois considéré comme un château-fort péquiste. Nous sommes convaincus que cette première victoire n’est qu’un début. La preuve : nous avons réalisé des percées significatives partout au Québec, que ce soit dans Hull, Laurier-Dorion, Sainte-Marie St-Jacques ou Taschereau.

« Ensemble, Amir Khadir à l’Assemblée nationale et moi à l’extérieur, nous continuerons à bâtir les appuis à notre parti, pour qu’à l’issue de la prochaine élection, nous soyons plusieurs solidaires à Québec », a affirmé la porte-parole de Québec solidaire Françoise David.

« Si le Québec est un peu plus solidaire aujourd’hui, c’est grâce à ces centaines de milliers d‘électeurs qui ont décidé de nous faire confiance. Ces Québécois-es ont voté pour un Québec plus écologiste, pour une économie enfin au service de tous et pour un système de santé gratuit et accessible pour tous. Ce Québec, nous ne pourrons le tisser ensemble que si nous commençons dès maintenant à nous libérer de ces intérêts privés qui nous ont trop longtemps dominés.

« Le gouvernement Charest a été réélu de justesse avec un taux de participation extrêmement faible. Par conséquent, M. Charest ne pourra pas gouverner comme s’il détenait un appui populaire indiscutable. Chaque fois que M. Charest proposera des projets néfastes pour les Québécois, il me trouvera sur son chemin pour m’opposer mais aussi pour proposer une autre politique, basée sur la solidarité, l’écologie et la justice sociale », a conclu Amir Khadir.