La Gauche

Accueil > Gauche socialiste > Quatrième Internationale > activités de la IV > XXIe Rencontres internationales de jeunes à Ruesta !

XXIe Rencontres internationales de jeunes à Ruesta !

mercredi 5 mai 2004

Les XXIe Rencontres internationales de jeunes auront lieu cette année dans l’Etat espagnol, à Ruesta, en Aragon, du 25 au 31 juillet 2004.

En Angleterre, en Allemagne, au Portugal, en France, cette année aura été marquée par de nombreuses luttes étudiantes contre le projet de destruction de l’enseignement supérieur. Le Forum social européen de Paris-Saint-Denis, les mobilisations du 20 mars pour le retrait des troupes d’occupations d’Irak et de Palestine ont regroupé essentiellement des jeunes. Parmi les précaires, les jeunes se mobilisent de plus en plus, en Italie, en France...

Jusqu’à maintenant, les nouvelles générations pouvaient espérer être mieux loties que leurs parents. Ce n’est plus le cas. Le chômage, la précarité touche largement les jeunes. Nombre d’entre eux refusent ce monde où la majorité des habitants de la planète paie pour l’enrichissement d’une petite minorité, où les gouvernements des pays riches sont prêts à mener des guerres et à occuper des pays pour défendre les intérêts de quelques multinationales, où pour contrôler les populations soumises à l’exploitation, ils répriment à plein tube.

Coordonner les résistances

Les gouvernements et les patrons se coordonnent à l’échelle internationale pour mieux nous exploiter. Pour les arrêter, la résistance doit aussi se développer et se coordonner. Nous sommes six milliards à faire tourner la société, ils ne sont qu’une poignée à l’exploiter... Si nous voulons construire un autre monde, nous ne devons pas seulement résister au coup par coup. C’est une riposte d’ensemble, à l’échelle internationale, qu’il faut construire.

Pour commencer aujourd’hui à préparer les révolutions de demain, nous organisons du 25 au 31 juillet 2004, dans l’Etat Espagnol, à Ruesta, des Rencontres internationales de jeunes. C’est un camp autogéré au sein duquel l’organisation de la journée ou l’entretien du camp sont décidés collectivement et démocratiquement ; au sein duquel nous tentons aussi d’instaurer d’autres rapports sociaux, en luttant contre les préjugés racistes, sexistes et homophobes. C’est un espace de discussions politiques sur de nombreuses thématiques comme l’oppression des femmes, l’impérialisme, l’écologie, l’histoire du mouvement révolutionnaire, etc. On y échange nos expériences de lutte avec des jeunes venant d’un grand nombre de pays d’Europe et l’on y prépare les échéances à venir telles que, cette année, le FSE de Londres en octobre prochain, les perspectives au niveau des luttes étudiantes et du mouvement antiguerre. Ce camp est un véritable point d’appui dans la construction des luttes qui seules pourront faire reculer les gouvernements et en finir avec le capitalisme. Inscrivez vous dès maintenant !

Pour les JCR, Fanny Gallo

- Le prix du camp pour une semaine est de 125 euros. Il comprend le logement (apportez vos tentes !), la nourriture (pensez à vos gamelles !), le matériel de traduction et toutes les activités du camp au long de la semaine. Nous sommes en train de nous renseigner pour évaluer le coût du voyage.

Pour plus d’informations, pour vous inscrire, contactez nous :

JCR national : 2, rue Richard-Lenoir, 93100 Montreuil.

Site net : http://www.jcr-red.org, Courriel : jcr@jcr-red.org

01 48 70 42 30 ou 06 60 43 07 03, demandez Fanny, Julien ou Xavier des JCR) - Permanence du Lundi au Mercredi.

Rouge 2062 29/04/2004