Vous êtes ici : Attentats à Bruxelles : Solidarité avec les victimes, vigilance démocratique







Attentats à Bruxelles : Solidarité avec les victimes, vigilance démocratique

mardi 22 mars 2016, par LCR-SAP


DANS LA MEME RUBRIQUE :
Déclaration du bureau exécutif de la IVe Internationale : Cuba : une victoire et des risques
Mondialisation capitaliste, impérialismes, chaos géopolitique et leurs implications
Réflexions stratégiques face à la dictature du capital
Six commentaires sur le débat géopolitique, la situation mondiale et les impérialismes
L’ancien, le neuf et nous – Une contribution aux débats de la Quatrième Internationale

THEMES ABORDES :

Belgique
Flexibilité : nous ne sommes pas des marchandises !
La dictature des marchés, la monarchie belge et le nationalisme flamand


« La LCR-SAP dénonce avec la plus grande énergie les lâches attentats terroristes perpétrés ce 22 mars à Bruxelles. Aucune motivation politique ou religieuse ne peut servir de prétexte à ces crimes ignobles. La LCR-SAP exprime son soutien et sa solidarité émue avec toutes les victimes innocentes de cette violence aveugle.

22 mars 2016

La LCR-SAP appelle aussi à la plus grande vigilance démocratique face à la nouvelle poussée sécuritaire, guerrière, raciste et islamophobe que ces terribles évènements risquent de susciter en Belgique et au-delà dans la classe politique et les grands médias. Quelques jours à peine après les cris de triomphe des autorités consécutifs à l’arrestation de Salah Abdeslam, après l’accord européen de la honte refoulant les réfugiés, après un nouvel attentat meurtrier à Istanbul et un bombardement russe sur Raqqa en Syrie, qui a fait des dizaines de morts parmi les civils, nous constatons une fois de plus qu’on ne combat pas la terreur en bombardant le peuple syrien, en soutenant des régimes dictatoriaux, en mettant l’armée dans les rues, en stigmatisant une communauté (avec des mesures racistes comme la déchéance de nationalité), en jetant les réfugiés à la mer et en limitant les libertés démocratiques. Que du contraire, ces politiques de terreur ne font qu’alimenter les organisations terroristes et remplissent parfaitement leur objectif qui est de renforcer la haine sectaire et d’asphyxier la société.

Nous réitérons notre conviction que rien ne nous mettra à l’abri tant que notre société sera fondée sur l’injustice, la violence et l’exclusion, à l’intérieur comme à l’extérieur. En ces heures tragiques, la LCR entend honorer les victimes en plaidant pour un changement de cap radical vers une politique sociale généreuse, basée sur la solidarité, les libertés démocratiques et la lutte contre les inégalités, chez nous et dans le monde. C’est par la vie que l’on combat une politique de mort. »



LCR-SAP







[Page d'accueil]