La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Élections > La Ville Que Nous Voulons !

ÉLECTION MUNICIPALE DE QUÉBEC

La Ville Que Nous Voulons !

Les questions que la Coalition adresse aux candidatEs à la mairie de Québec

dimanche 16 octobre 2005

6 NOVEMBRE 2005

Cinq candidatEs à la mairie sollicitent nos suffrages lors des élections municipales du 6 novembre prochain. Nous avons réfléchi à notre propre agenda municipal lors d’ateliers thématiques au printemps dernier, ateliers portant sur la démocratie, l’aménagement du territoire et des services publics. Cet automne, à l’initiative de la

Commission Démocratie du Réseau du Forum social, plusieurs groupes de Québec, dont vous retrouverez la liste au bas de ce document, ont mis en commun leurs préoccupations et se sont regroupés dans la Coalition La Ville que nous voulons.

Aujourd’hui, nous demandons aux candidatEs à la mairie de Québec de répondre à ces questions. Nous analyserons ces réponses avec toute la population intéressée lors d’une assemblée publique qui aura lieu le mardi 1er novembre à 19h à l’auditorium de l’ÉNAP, 555 boul. Charest est

( autobus 800 et 18 )

La ville que nous voulons est démocratique

et promeut l’égalité entre les femmes et les h ommes. Elle vise également à permettre la participation soutenue de la population à la décision publique en ne se limitant pas à la démocratie représentative (élections aux quatre ans), mais en favorisant plusieurs mécanismes participatifs qui permettent d’associer les citoyenNEs à la gestion municipale (conseils de quartier, budget participatif, plan d’urbanisme, assemblées citoyennes, etc.). Elle se préoccupe de l’imputabilité des éluEs et des fonctionnaires. Elle prône des mesures d’inclusion de l’ensemble de la population peu importe le revenu ou l’origine ethnoculturelle.

QUESTIONS

1. Vous engagez-vous à maintenir et consolider les Conseils de quartier en leur donnant plus de moyens pour que la population puisse s’impliquer activement dans la vie politique de leur ville ?

2. Quel rôle entendez-vous donner à l’Observatoire de la démocratie ?

3. Êtes-vous en faveur d’un budget participatif dans la ville de Québec ? Si oui, de quelle façon comptez-vous le mettre en oeuvre ?

4. Est-ce que votre équipe ou vous-même avez recruté comme candidatEs des femmes et des néo-QuébécoisEs ? Quelles mesures vous ou votre équipe avez-vous prises à cet égard ?

5. Si vous êtes éluE, quelles dispositions comptez-vous prendre pour assurer une présencesignificative des femmes au Comité exécutif de la Ville et dans sa structure administrative, par exemple un poste de coordinatrice à la condition féminine et la commission Femmes et ville ?

6. Quelles sont les mesures concrètes que vous souhaitez mettre en oeuvre pour intéresser les néo-QuébécoisEs à choisir la ville de Québec pour y vivre ?

7. Êtes-vous favorable à la délégation de responsabilités aux municipalités par le gouvernement du Québec ? Si oui, quelles sont les champs de compétences où la Ville de Québec devrait exercer de nouvelles responsabilités et à quelles conditions ?

La ville que nous voulons fournit des services publics de qualité et accessibles

à l’ensemble de ses citoyenNEs. Les services publics jouent un rôle majeur dans l’élimination des inégalités et des discriminations et dans la promotion de la cohésion sociale. La municipalité doit assumer ses responsabilités en matière de transport public, de transport alternatif et de logement. La qualité des services est également liée à la densification de l’habitat qui permet d’en assurer la viabilité et l’efficience. Ils comprennent également les installations culturelles.

QUESTIONS

8. Vous engagez-vous à ne procéder à aucune privatisation directe ou indirecte des services municipaux, ainsi qu’à renoncer à toute nouvelle facturation de ces services ?

9. Que proposez-vous pour offrir ou améliorer les services de proximité et en favoriser l’accès aux familles, y compris aux personnes à mobilité réduite ou présentant des handicaps physiques : services de garde, écoles, parcs, bibliothèques municipales, transports en commun, etc. ?

10. Que proposez-vous pour offrir des services accessibles financièrement aux personnes à faible revenu ? Pensez-vous que les résidantEs de Québec devraient profiter de tarifs réduits pour les infrastructures culturelles, récréatives et touristiques de la Capitale-Nationale ?

11. Vous engagez-vous à maintenir et à donner suite à la résolution adoptée par le Conseil municipal de la Ville de Québec, le 17 mai 2004 reconnaissant le caractère de « bien commun public » de l’eau et des écosystèmes, de même que l’accès à l’eau est un droit humain et social, individuel et collectif, ainsi que l’eau potable est, dans son essence, un héritage commun, un bien public et de responsabilité collective ?

12. Quelles mesures proposez-vous pour protéger l’eau sur tout le territoire de la Ville de Québec et des environs vu les impacts de l’étalement urbain et des aménagements sur les cours d’eau, les nappes phréatiques, les milieux humides et notre environnement en général ?

13. Quels moyens entendez-vous prendre pour augmenter la qualité du transport en commun afin d’en faire une alternative réelle à l’automobile et pour favoriser les moyens de transport alternatif ?