La Gauche

Accueil > Femmes > Pétition pour mettre fin aux violences faites aux femmes deJuarez

Mouvement des femmes

Pétition pour mettre fin aux violences faites aux femmes deJuarez

jeudi 12 septembre 2002

Nous, les soussigné-e-s, nous joignons aux membres de l’organisation
mexicaine MAY OUR DAUGHTERS RETURN HOME ("Puissent nos filles
revenir à la maison"), et appelons la Commission Inter-Americaine
des Droits de l’Homme, le gouvernement mexicain et les défenseurs des droits de l’humain du monde entier à faire cesser à Juarez, Mexique, des violences qui ont causé depuis 1993 la mort de 300 jeunes femmes et la disparition de plus de 500 autres.

Nous prenons également note du fait que les jeunes femmes
disparues à Juarez sont également victimes de la négligence des autorités locales, nationales et fédérales, puisqu’à ce jour, aucune réponse acceptable n’a été donnée par les politiques mexicains ou les forces de police.

Nous prenons également note du fait que la police de Juarez a tenté de réprimer les efforts de ceux de Juarez qui ont organisé des
manifestations de soutien à MAY OUR DAUGHTERS RETURN HOME.

Enfin, nous voulons faire savoir que les jeunes femmes assassinées
et disparues de Juarez vivaient et travaillaient dans des conditions
hautement dangereuses, sans aucune sécurité ni aide des services
publics. Nombre d’entre elles étaient employées par des
maquiladoras, des usines d’assemblage appartenant à des multinationales ne payant aucune taxe au Mexique. 70% de l’industrie maquila appartient à des sociétés classées dans les Fortune 500. Elles augmentent leurs profits de 10 à 20% par an, comptent quelques 3 017 entreprises et emploient plus de 1 056 284 de personnes. Leur volume annuel de transactions, en augmentation, est de $37 milliards en achat et fournitures, dont 98% proviennent des USA. 90% des maquilas sont situées sur la frontière US/Mexique et 1/3 sont concentrées à Juarez qui en compte 340 à elle seule, employant plus de 220,000 personnes.

Parmi elles des sociétés comme US comme Ford, Alcoa, General Motors,
DuPont, et Contico. Ces entreprises n’offrent aucune protection à
leur personnel, essentiellement féminin, lorsqu’elles se rendent à leur travail ou rentrent chez elles, le plus souvent au milieu de la
nuit.

Nous exigeons que ces multinationales qui tirent des millions de
dollars de l’état de Chihuahua, fournissent l’assitance financière
garantissant la sécurité publique. Nous appelons ces sociétés à collaborer avec le gouvernement mexicain et les organisations humanitaires et à faire cesser une fois pour toute les meurtres de ces innocentes jeunes femmes.

http://www.PetitionOnline.com/JUAREZ/petition.html

Aidez nous à faire circuler cette pétition, auprès de vos ami-e-s,
chez vous et dans le monde. Merci !

Version anglaise et espagnole en ligne sur
http://www.chihuahua.gob.mx