La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Luttes sociales et politiques > Les souverainistes tentent de se rallier

Saguenay Lac-St-Jean

Les souverainistes tentent de se rallier

JEAN-MARC TREMBLAY

dimanche 19 décembre 2004

Les souverainistes du Québec, de quelque allégéance qu’ils soient, tentent de se rallier sous une même bannière pour que l’indépendance se fase le plus rapidement possible. C’est le Conseil de la souveraineté du québec qui se fait le porte-lance pour que tout le monde pousse dans la même direction.

Vendredi, trois représentants ont dressé le portrait de la situation. Pierre Dostie, de I’Union des forces progressistes, a d’abord fait le bilan des réalisations du gouvernement libéral cette année.

Il montre selon lui qu’un Québec indépendant saurait beaucoup mieux gérér ses affaires dans le domaine de la santé et des services sociaux, dans la lutte à la pauvreté, I’environnement et la vraie démocratie.

Le politologue Pierre Luc Bouchard souligne que le système fédéral canadien est centralisateur à l’excès et qu’un Québec libre saurait mieux développer les régions. "Des exemples récents de ce mauvais fonctionnement, il y en a plein. Songez à la crise de la vache folle et à celle du bois d’oeuvre. Un Québec indépendant n’aurait pas eu à souffrir de ces tiraillements où Ottawa devait satisfaire tout le monde d’un océan à l’autre. La souveraineté du Québec m’apparait plus que jamais le tremplin obligé à son épanouissement."

Pour sa part, Pierre Forest, porte-parole du Conseil de la souveraineté, pose la grande question : "Est ce que la région se porterait mieux, si nous vivions dans un Québec souverain ? La réponse est de toute évidence oui. 0n ne parlerait plus depuis longtemps de la coloration de la margarine. Nous aurions notre prix plancher pour la vache de réforme sans avoir eu à acheter une usine, aurions notre propre commission de commercialisation, l’étiquetage des OGM serait réglé et l’Unlon paysanne prendrait probablement plus de place aujourd’hui. Pendant ce temps, notre ministre de l’agriculture a les mains liées en attendant qu’Ottawa et les autres provinces décident à sa place."

(membres du conseil de la souveraineté du Québec du Saguenay-Lac-St-Jean, Pierre-Luc Bouchard, Pierre Forest et Pierre Dostie ont fait ressortir l’importance de vivre dans un Québec qui détient tous les leviers de pouvoir. (Photo)

(tiré du Le Réveil, 19 décembre 2004)