La Gauche

Accueil > Politique québécoise > Option citoyenne > Nous entrons dans une seconde étape

Nous entrons dans une seconde étape

Françoise David

dimanche 19 décembre 2004

Aux membres d’Option citoyenne et à tous ceux et celles qui s’y intéressent ! -

Après la réussite de notre première rencontre nationale, nous entrons maintenant dans une seconde étape, celle qui nous conduira, nous l’espérons, à une unification réussie avec l’Union des forces progressistes en 2005.

Notre premier rendez-vous nous a permis de commencer à nous connaître, à échanger, à débattre. Certaines discussions sont plus difficiles, plus émotives, je pense évidemment à la question nationale. Ce qui est merveilleux, c’est l’esprit de coopération et de respect qui a régné lors de la rencontre, même dans les moments plus intenses. Sur la question nationale (et constitutionnelle), nous avons décidé... de ne pas décider tout de suite ; nous prendrons les quelques mois qui viennent pour trouver une issue satisfaisante à cette discussion incontournable.

Plusieurs autres sujets requièrent maintenant notre attention : la mondialisation et ses effets sur notre projet social, notre vision écologiste d’un Québec du bien commun, la question autochtone, la fiscalité, la dette publique, la lutte à la pauvreté, la démographie, le développement régional. Et, un peu plus tard, la santé, l’éducation et la culture. Nous ne chômerons pas ! Et, en plus, Option citoyenne prendra position sur des questions d’actualité et continuera de recruter des membres en développant son organisation dans les régions et les localités tout en entreprenant une démarche d’unification avec l’Union des forces progressistes.

Nous tiendrons aussi notre deuxième rencontre nationale les 22, 23 et 24 avril prochains à Montréal.

Nous faisons tout cela parce que nous voulons apporter une autre voix au Québec, une voix qui parle de justice, d’égalité, d’écologie, de solidarité. Parce que nous voulons être prêts pour les prochaines élections provinciales. Parce que nous voulons des changements à gauche et que nous serons de ceux et celles qui les bâtiront. En cette veille de fin d’année, souhaitons-nous un parti unifié avant la fin de 2005. Souhaitons aussi plus de paix et de justice pour les peuples du monde.

Et beaucoup de neige pour le bonheur des enfants et des grands !

Bonne année 2005,

(tiré du site d’Option citoyenne)